Gauvin (Michel)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Gestionnaire public (diplomate) né en 1919 à Québec.

Études au Collège des jésuites Saint-Charles-Garnier de Québec, à l'Université Laval à Québec-ULQ et à la Carleton University d'Ottawa (administration publique).
S'enrôle dans le Régiment de la Chaudière en 1940, participe au débarquement de Normandie le 6 juin 1944 ; blessé un mois plus tard au cours d'un engagement près de Caen (France) revient au front avec le grade de major après un séjour de récupération en Angleterre ; il commanda la compagnie d'infanterie qui aurait créé la première brèche dans les lignes allemandes.
Devient secrétaire francophone du premier ministre Mackenzie King après la guerre.
Au départ de Mackenzie King, il se joint au personnel du ministère des Affaires étrangères à l'ambassade du Canada à Ankara, Turquie.
En 1964, lors de la crise au Congo belge, il négocie la libération de 35 missionnaires canadiens retenus en otages.
Ambassadeur du Canada en Éthiopie (1966), au Portugal, en Grèce, au Maroc et en République populaire de Chine.
En 1973, il dirige la délégation canadienne au Viet Nam où il est choisi comme président de la Commission internationale de contrôle et supervision du cessez-le-feu entre les États-Unis et les Viet Cong.
Décès en 2003 à Ottawa.

  • Publications - Liste partielle


Le Geste du Régiment de la Chaudière (récit de guerre).

  • Distinctions -


Officier de l'Ordre du Canada-OOC (1973).
Chevalier de la Légion d'honneur de France (1995).

Publicité

(Annonces .)
Outils personels