Grande paix de Montréal - 4 août 1701 (constitution)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

  • Réunion à Montréal du 22 juillet au 4 août 1701 de 1 300 chefs, ambassadeurs et observateurs représentant 39 nations, soit la majorité des tribus qui occupent le versant oriental de l'Amérique du Nord, sous la présidence du gouverneur Louis-Hector de Callières et signature d'un traité de paix entre tous les participants dont la Confédération des Cinq nations iroquoises, la Confédération des Abénaquis, les Hurons, les Outaouais, les Miamis, les Algonquins, les Poutewatomis, les Mascoutins, les Outagamis, les Sauteurs, les Illinois, les Cristinaux ; c'est la Grande Paix de Montréal qui choisit Louis-Hector de Callières comme arbitre des différends entre les tribus et qui assure la neutralité des Iroquois en cas de guerre entre Français et Anglais ; cet événement avait été préparé par Frontenac, l'Iroquois Teganissorenst et le Huron Kondiaronk.
Outils personels

Publicité

(Annonces   .)