Jolliet d'Anticosti (Louis)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

  • Explorateur, négociateur, carthographe, hydrographe et musicien (organiste) né en 1645 à Québec.

Études au Collège des jésuites Saint-Charles-Garnier de Québec où il reçoit les ordres mineurs en 1662.
Père de la lignée Jolliet/Bissot d'Amérique.
Épouse Claire-Françoise Bissot à Québec en 1675 ; de cette union sont issus Louis Jolliet, Charles-Marie Jolliet (marié à Jeanne Lemelin), François Jolliet d'Abancour, Marie-Geneviève Jolliet (mariée à Jean Grignon), Jean-Baptiste Jolliet (marié à Marie Mars) et Claire Jolliet (mariée à Joseph Fleury de La Gorgendière d'Eschambault).
Le 17 mai 1673, il quitte le fort de Michillimakinac avec le père Jacques Marquette pour aller explorer le fleuve Mississippi à la recherche de son embouchure ; ils s'arrêtent à l'embouchure de la rivière Arkansas, puis, convaincus que le cours d'eau ne se jette pas dans le Pacifique, mais dans la mer du Mexique, ils remontent vers les Grands Lacs, puis à Québec.
Chargé en 1679 par l'intendant Jacques Duchesneau d'explorer la baie de Hudson, il s'y rend par les voies navigables de la rivière Saguenay, du lac Saint-Jean et du lac Mistassini.
En 1670, avec Jacques de Lalande, son beau-père, il devient copropriétaire de la seigneurie des Îles-et-Îlets-de-Mingan (183b) En 1680, avec son beau-père, il devient copropriétaire de la seigneurie de l'Île-d'Anticosti, qu'il utilise pour la pêche à la morue et pour la chasse à la baleine et au loup-marin jusqu'à la destruction de leurs installations par les Anglais en 1690.
Le 30 avril 1697, on lui concède la seigneurie de Jolliet (110).
Organiste de la cathédrale de Québec (1663-), il est le premier organiste canadien.
Professeur au collège des jésuites de Québec, il est l'auteur de la première carte du littoral du Labrador et de plusieurs cartes du littoral nord du fleuve Saint-Laurent et du golfe du Saint-Laurent.
Sa maison construite à Québec en 1683 par l'architecte Claude Baillif est un site historique situé au pied du funiculaire de la Terrasse Dufferin.
Décès en 1700 (entre le 4 mai et le 18 octobre) ; on croit qu'il est enterré dans l'un des îlets de Mingan.

  • Distinctions -


Le nom de la ville de Joliette et de circonscriptions électorales du Québec d'une ville de l'Illinois (États-Unis).

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Flore de l'nticosti-Minganie (Frère Marie-Victorin)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)